Pages

#39 le futur

Quand je pense à la possibilité de planifier des messages des milliers
d'ans après ma mort, j'ai froid dans le dos, comme quand
j'avais huit ans où les restes d'une boule de neige, qu'on m'avait jetée derrière la tête, fondait
(à l'époque, c'était la procédure d'admission pour le CM2 chez nous
(c'était une époque folle, je pourrais vous parler de ce qu'on faisait avec les
canards, mais il y a des mineurs qui se trimballent ici)).
Cette époque folle tombera dans l'oubli, à moins que j'écrive un message au futur. Et c'est exactement ce que j'ai fait. Pour ceux qui seront toujours en
vie pour mon 111ème anniversaire, juste après le début du
22ème siècle mathématiquement incorrect, j'ai préparé un message du passé,
à moins que Blogger n'apprenne pas des canards.

No comments:

Post a Comment

Oh hai!